VOYAGE - PHOTO - CONSEILS & ACCESSOIRES - LIFESTYLE
EN LECTURE

Comment voyager dans le temps à Montréal

Comment voyager dans le temps à Montréal

Comment revivre les époques historiques à Montréal

S’il y a un voyage inatteignable dont je rêve naïvement, c’est de voyager dans le temps. Bien que Doc et Marty nous aient visités en 2015, ils ne nous ont pas laissé leur machine à voyager dans le temps. Soit. En attendant que la formule magique soit découverte, il est possible de visiter certains endroits Montréal qui vous donneront l’impression d’être à une autre époque. Then, where the hell are they? «  me direz-vous ? Mais vous devriez plutôt me demander «When the hell are they? »
 1- le 18e siècle au Pierre de Calvet
 2- les années 30 au Wilensky’s light lunch
 3- les années 20 à Ezkapaz
 4- les années de la prohibition; le bar speakeasy Le 4e mur 
 5- les années folles au Rialto
 6- les années Downtown Abbey au Salon de thé Le Cardinal
 7- l'époque post-victorienne au bar Mayfair
 8- Les années 50; le diner L'anecdote
 9- l'époque des bucherons

1er arrêt : le 18e siècle, Restaurant – Hôtel Pierre de Calvet

Cette maison historique du XVIIIe siècle, construite à l’intérieur des fortifications de la ville en 1725 sous le régime français, est la plus ancienne où il est possible de se loger à Montréal. C’est un excellent restaurant, mais il est possible de simplement visiter surtout en plein jour.
  Version 2img_7151 img_7161-1 img_7185-1img_7165img_7157
img_7155

2e arrêt : les années 30 au Wilensky’s light lunch

Parmi les emblèmes du Mile-End se trouve ce petit casse-croute mythique à l’angle de Clark et Fairmount.  Le Casse-croûte Wilensky a essentiellement conservé le même décor depuis son ouverture en 1932. Il conserve même encore quelques-uns de ses tout premiers clients! Le plafond en tôle embossée, l’horloge Kik Cola, la caisse enregistreuse à clochette, la fontaine de boissons gazeuses à l’ancienne et les vieux grils, tout y est pour une visite à une époque révolue. On s’y rend pour essayer le sandwich «  Spécial Wilensky » : du salami et du « baloney » en bon québécois (un dérivé de la mortadelle), servis sur un pain rond, avec une touche de moutarde jaune. Simple, authentique et bon ! L’histoire du Wilensky

img_5169 img_5170 img_5166
Wilenksy : 34, Fairmount Ouest

3e arrêt : les années 20 : Ezkapaz

Ezkapaz offre des aventures immersives pour 2 à 6 joueurs d’une durée d’une heure. Vous devrez déduire l’arme du crime et le meurtrier en fouillant pour des indices cachés dans la pièce. Attention, c’est pas aussi facile que ça en à l’air. L’affaire Cadavera, se passe à Westmount en 1920, dans la bibliothèque d’un riche lord Anglais qui y a été retrouvé mort. Pour des raisons politiques, le maire veut étouffer l’affaire et la police est pieds et mains liés. C’est donc pourquoi vous êtes appelé par un de vos contacts dans la police pour résoudre l’énigme avant que la scène de crime soit nettoyée par les « spécialistes ».

cadavera_case_2_low
Ezkapaz : 3955 boulevard Saint-Laurent

4e arrêt : les années de la prohibition; les bars speakeasy

Après avoir résolu l’affaire Cadavera, restez à la même époque et rendez-vous dans un bar speakeasy pour boire un verre à votre succès. L’expression « speakeasy » trouve son origine à l’époque de la prohibition aux États-Unis. Les barmans des bars clandestins devaient rappeler aux clients de baisser le ton pour ne pas attirer l’attention de la police. Il y a quelques bars speakeasy à Montréal, mais le 4e mur est celui qui fait le plus voyager dans le temps. Le bar de la rue St-Denis vous propose un espace « secret » où venir prendre un verre entre amis. Tous les jeudis, il y a un show live de jazz d’époque et les mardis et samedis, c’est un spectacle burlesque qui vous attend. Pour rester fidèle au concept speakeasy, je ne peux révéler l’adresse du bar.  Vous obtiendrez l’adresse en vous inscrivant à leur liste de membres exclusifs sur leur site: Le 4e mur.
 img_0086 img_0094 img_0105 img_0116 img_0122

5e arrêt : les années folles au Rialto

Autre emblème du Mile-End, Le théâtre du Rialto a ouvert ses portes en 1924 et ses voûtes décoratives, ses escaliers en marbre, ses lustres ornementaux et ses vitraux en font sa renommée. Vous pouvez le visiter gratuitement du mardi au samedi du 12h à 19h. Il est toutefois recommandé de téléphoner (514.770.7773) avant car il y a parfois des évènements privés. Aussi, des spectacles y sont présentés quelques fois par mois et vous replongent dans d’autres époques. Si vous optez pour voir le Rialto dans le cadre d’un de ces spectacles, assurez-vous que celui-ci est bien présenté dans le grand Théâtre RialtoL’histoire du Rialto.
img_3863img_4203 img_4221 img_4199-1
Théâtre Rialto : 5723, Du Parc

6e arrêt : les années Downtown Abbey (au tournant du 20e siècle) au Salon de thé Le Cardinal

C’est l’heure du thé ! Et comme dirait Granny Violet Crawley « Seems a pity to miss such a good pudding. »

img_4306 img_4303img_4312 img_5679

Le Salon de thé Cardinal : 5326 boulevard Saint-Laurent

7e arrêt, l’époque post-victorienne au bar Mayfair

En soirée, c’est plutôt l’heure de l’apéro. Alors on opte pour le Bar Mayfair qui te donne les clés d’un manoir royal anglais de l’époque post-victorienne. Le bar à cocktails et salon de thé d’inspiration londonienne nous amène dans les années 1860-1900. L’établissement offre des soirées de jazz live tous les mardis, des 5 à 7 High Tea Thursdays tous les jeudis et le bar se transforme en boîte de nuit sur le coup de minuit. À noter que les casquettes ne sont pas permises et que le bar est ouvert du mardi au samedi à partir de 17h.

mayfair img_8997img_8991 img_8990

Mayfair : 451 Rachel Est

8e arrêt : les fifties au diner L’anecdote

Reconnu pour ses burgers bons à se jeter par terre, le diner bat son plein depuis plus de 30 ans et le menu n’a pourtant pas pris une ride. Menu, dont les recettes de burger ont réussi à se hisser dans le « Top burgers around the world » du magazine américain Departures! La déco vous transporte dans les années 50 illico presto !
img_7694img_7698img_7699jukebox-lanecdote

L’anecdote : 801, rue Rachel Est, 514 526-7967

9e arrêt : l’époque de la colonisation du Canada

Si l’envie de prends te faire un retour aux sources de tes aïeux, tu pourras te mettre dans la peau d’un colon québécois en 6 étapes. Un retour aux sources assuré !

Comment vivre l’expérience du parfait colon québécois

img_9575

Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Follow


Convaincue que le voyage est d’abord et avant tout un état d’esprit, elle observe, goûte, photographie, écoute et explore en permanence dans le « beat » d’une voyageuse. Que se soit dans sa ville natale, Montréal, ou partout ailleurs au monde, elle recherche les beautés d’ici et d’ailleurs.

DANS LE MÊME GENRE

INSTAGRAM
Encore plus de photos !