VOYAGE - PHOTO - CONSEILS & ACCESSOIRES - LIFESTYLE
Catégorie: Montréal

5 idées de souvenirs à rapporter de Montréal

Nos recommandations 2017 des souvenirs pas quétaines à rapporter de Montréal

Lorsqu'on part en voyage, il y a toujours l'étape "souvenirs" qu'on ne peut éviter et qui parfois peut être un casse-tête. On t'a fait une sélection de souvenirs vraiment cool et différents que tu peux ramener de Montréal, parfait pour surprendre et faire plaisir à ton entourage, et surtout, ce sont des produits québécois, on adore ! PS. Cet article n'est pas consacré qu'aux touristes, si tu es Québécois, voici de belles choses à trouver dans ta belle Province.

1- Les chandelles LES CITADINES

Crédit photo : Marie-Hélène Brault
La compagnie "Les Citadines" propose des bougies à la cire de soya célébrant les différents quartiers de notre belle ville, en adoptant un style "Cosy chic", un design moderne et épuré. De plus, elles sont réalisées entièrement à la main, en utilisant des produits nobles et entièrement recyclables. Parfaites pour habiller votre intérieur d'un esprit bohème et raffiné. Leur délicieux parfum peut se faire sentir pendant 50 heures et ne sont pas polluants. Aussi belles qu'elles sentent bon. 6 choix de parfums représentant 6 quartiers cultes de Montréal :
  • Le plateau : Poivre & Porto
  • Mile end : Sirop d'érable
  • Outremont : Vanille française
  • Westmount : Magnolia & Gardenia
  • Vieux-Montréal : Feu de bois
  • Petite Italie : Pêche de vigne
 

2- Les petites gourmandises LES MINETTES

Crédit photo : Marie-Hélène Brault
"Les minettes" c'est le projet de 2 sœurs, qui partagent une passion commune : la bouffe, et qui ensemble créer des petites gourmandises aux saveurs aussi originales que bonnes. J'ai personnellement eu l'occasion de goûter au(x):
 
  • Craquelins abricots, noisettes et romarins
  • Coulis melon et Ricard
  • Noix grillées citron, thym et poivre
Et je dois dire qu'ils ont un goût particulier de reviens-en, des saveurs uniques que l'on n’a pas l'habitude de manger. Un goût et des saveurs qui vous permettront de ramener des souvenirs du terroir québécois avec vous et satisferont les papilles de vos proches. Voici quelques conseils culinaires pour marier leurs produits au mieux : 
    • Les craquelins accompagnent super bien les fromages, pâtés, rillettes, foie gras, tout en leur donnant un goût différent.
    • Le confit se mange autant avec des viandes grillées ou du poisson, que dans des burgers ou des sandwichs pour rehausser le goût.
    • Et les grenailles sont à saupoudrer sur une glace à la vanille ou un yaourt, sur un dessert ou encore une salade, pour pimenter le tout .
 

3- Les produits de soin pour hommes GROOM

Crédit photo : Marie-Hélène Brault
Enfin une compagnie qui propose des produits de soin exclusivement pour vous, messieurs ! Leur huile à barbe n'est plus à présenter et souffre déjà d'une belle notoriété, c'est le soin universel pour tous les types de barbes, un mélange parfaitement équilibré de plusieurs huiles végétales, qui laisse le poil nourri et la peau hydratée. De plus, elle a une odeur plaisante, alliant le bois de cèdre, au pin, ainsi que la bergamote et une touche de lavande, pour un résultat rafraîchissant, les filles vont adorer votre virée montréalaise. Ici x Around a testé les produits de rasage et les produits pour la barbe Groom.

4- Les t-shirts "Beurd"

Crédit photo : Beurd
On vous présente "Beurd", cette marque de vêtements branchés, fabriqués à Montréal, arborant un style "casual sophistiqué". C'est l'histoire de Emma et Thibault, un couple de Français à l'imagination débordante, vivant un rêve qui se réalise : avoir leur ligne de vêtements. Tous leurs modèles sont dessinés et imprimés ici, à Montréal.  J'adore leur t-shirt "MTL Burger", réalisé à la main, unisexe et 100% coton. Un beau souvenir de Montréal qui change des t-shirts de touristes quétaines avec une feuille d'érable. L'originalité on aime ça ! Vous pouvez les trouver au café Mrkt sur mont royal, et dans d'autres boutiques.

5- Les étuis à téléphone KaseMe

On vous a déjà parlé de KaseMe, cette entreprise québécoise qui fait des superbes étuis à téléphone. Ils fabriquent sur demande votre étui en 3 à 5 jours ouvrables. Leurs produits sont disponibles pour tous les appareils mobiles même les plus anciens comme le iPhone 4.  On a pensé que le modèle "Trappeur"  ou "Coureur des bois" serait parfait pour ne pas vous ennuyer des belles forêts Québécoises, et vous rappeler les beaux moments passés ici. Étui "Trappeur" - à partir de 17,49$ Étui "Boréale" pour te rappeler qu'il fait frette icitte. - à partir de 17,49$ Tout plein d'autres modèles KaseMe à découvrir. 📸 Marie-Hélène Brault Banc d’essai: Merci à Les Citadines, Les minettes, KaseMe et Groom de m’avoir offert les produits afin que je les essaie. ICI ╳ AROUND approche généralement elle-même ses partenaires, et dans tous les cas, garde le choix de l’angle rédactionnel de ses contenus. ICI ╳ AROUND ne collabore qu’avec les marques qui rejoignent sa ligne éditoriale et les goûts et préférences de son éditrice. Politique éditorialeabc

Comment voyager dans le temps à Montréal

Comment revivre les époques historiques à Montréal

S’il y a un voyage inatteignable dont je rêve naïvement, c’est de voyager dans le temps. Bien que Doc et Marty nous aient visités en 2015, ils ne nous ont pas laissé leur machine à voyager dans le temps. Soit. En attendant que la formule magique soit découverte, il est possible de visiter certains endroits Montréal qui vous donneront l’impression d’être à une autre époque. Then, where the hell are they? «  me direz-vous ? Mais vous devriez plutôt me demander «When the hell are they? »
 1- le 18e siècle au Pierre de Calvet
 2- les années 30 au Wilensky’s light lunch
 3- les années 20 à Ezkapaz
 4- les années de la prohibition; le bar speakeasy Le 4e mur 
 5- les années folles au Rialto
 6- les années Downtown Abbey au Salon de thé Le Cardinal
 7- l'époque post-victorienne au bar Mayfair
 8- Les années 50; le diner L'anecdote
 9- l'époque des bucherons

1er arrêt : le 18e siècle, Restaurant - Hôtel Pierre de Calvet

Cette maison historique du XVIIIe siècle, construite à l’intérieur des fortifications de la ville en 1725 sous le régime français, est la plus ancienne où il est possible de se loger à Montréal. C'est un excellent restaurant, mais il est possible de simplement visiter surtout en plein jour.
  Version 2img_7151 img_7161-1 img_7185-1img_7165img_7157
img_7155

2e arrêt : les années 30 au Wilensky’s light lunch

Parmi les emblèmes du Mile-End se trouve ce petit casse-croute mythique à l’angle de Clark et Fairmount.  Le Casse-croûte Wilensky a essentiellement conservé le même décor depuis son ouverture en 1932. Il conserve même encore quelques-uns de ses tout premiers clients! Le plafond en tôle embossée, l’horloge Kik Cola, la caisse enregistreuse à clochette, la fontaine de boissons gazeuses à l’ancienne et les vieux grils, tout y est pour une visite à une époque révolue. On s’y rend pour essayer le sandwich «  Spécial Wilensky » : du salami et du "baloney" en bon québécois (un dérivé de la mortadelle), servis sur un pain rond, avec une touche de moutarde jaune. Simple, authentique et bon ! L’histoire du Wilensky
img_5169 img_5170 img_5166
Wilenksy : 34, Fairmount Ouest

3e arrêt : les années 20 : Ezkapaz

Ezkapaz offre des aventures immersives pour 2 à 6 joueurs d'une durée d'une heure. Vous devrez déduire l'arme du crime et le meurtrier en fouillant pour des indices cachés dans la pièce. Attention, c'est pas aussi facile que ça en à l'air. L'affaire Cadavera, se passe à Westmount en 1920, dans la bibliothèque d'un riche lord Anglais qui y a été retrouvé mort. Pour des raisons politiques, le maire veut étouffer l'affaire et la police est pieds et mains liés. C'est donc pourquoi vous êtes appelé par un de vos contacts dans la police pour résoudre l'énigme avant que la scène de crime soit nettoyée par les "spécialistes".
cadavera_case_2_low
Ezkapaz : 3955 boulevard Saint-Laurent

4e arrêt : les années de la prohibition; les bars speakeasy

Après avoir résolu l'affaire Cadavera, restez à la même époque et rendez-vous dans un bar speakeasy pour boire un verre à votre succès. L’expression "speakeasy" trouve son origine à l'époque de la prohibition aux États-Unis. Les barmans des bars clandestins devaient rappeler aux clients de baisser le ton pour ne pas attirer l'attention de la police. Il y a quelques bars speakeasy à Montréal, mais le 4e mur est celui qui fait le plus voyager dans le temps. Le bar de la rue St-Denis vous propose un espace « secret » où venir prendre un verre entre amis. Tous les jeudis, il y a un show live de jazz d'époque et les mardis et samedis, c'est un spectacle burlesque qui vous attend. Pour rester fidèle au concept speakeasy, je ne peux révéler l'adresse du bar.  Vous obtiendrez l'adresse en vous inscrivant à leur liste de membres exclusifs sur leur site: Le 4e mur.
 img_0086 img_0094 img_0105 img_0116 img_0122

5e arrêt : les années folles au Rialto

Autre emblème du Mile-End, Le théâtre du Rialto a ouvert ses portes en 1924 et ses voûtes décoratives, ses escaliers en marbre, ses lustres ornementaux et ses vitraux en font sa renommée. Vous pouvez le visiter gratuitement du mardi au samedi du 12h à 19h. Il est toutefois recommandé de téléphoner (514.770.7773) avant car il y a parfois des évènements privés. Aussi, des spectacles y sont présentés quelques fois par mois et vous replongent dans d'autres époques. Si vous optez pour voir le Rialto dans le cadre d'un de ces spectacles, assurez-vous que celui-ci est bien présenté dans le grand Théâtre RialtoL’histoire du Rialto.
img_3863img_4203 img_4221 img_4199-1
Théâtre Rialto : 5723, Du Parc

6e arrêt : les années Downtown Abbey (au tournant du 20e siècle) au Salon de thé Le Cardinal

C'est l'heure du thé ! Et comme dirait Granny Violet Crawley "Seems a pity to miss such a good pudding." img_4306 img_4303img_4312 img_5679 Le Salon de thé Cardinal : 5326 boulevard Saint-Laurent

7e arrêt, l'époque post-victorienne au bar Mayfair

En soirée, c'est plutôt l'heure de l'apéro. Alors on opte pour le Bar Mayfair qui te donne les clés d’un manoir royal anglais de l’époque post-victorienne. Le bar à cocktails et salon de thé d’inspiration londonienne nous amène dans les années 1860-1900. L’établissement offre des soirées de jazz live tous les mardis, des 5 à 7 High Tea Thursdays tous les jeudis et le bar se transforme en boîte de nuit sur le coup de minuit. À noter que les casquettes ne sont pas permises et que le bar est ouvert du mardi au samedi à partir de 17h. mayfair img_8997img_8991 img_8990
Mayfair : 451 Rachel Est

8e arrêt : les fifties au diner L'anecdote

Reconnu pour ses burgers bons à se jeter par terre, le diner bat son plein depuis plus de 30 ans et le menu n'a pourtant pas pris une ride. Menu, dont les recettes de burger ont réussi à se hisser dans le « Top burgers around the world » du magazine américain Departures! La déco vous transporte dans les années 50 illico presto !
img_7694img_7698img_7699jukebox-lanecdote
L’anecdote : 801, rue Rachel Est, 514 526-7967

9e arrêt : l'époque de la colonisation du Canada

Si l'envie de prends te faire un retour aux sources de tes aïeux, tu pourras te mettre dans la peau d'un colon québécois en 6 étapes. Un retour aux sources assuré ! Comment vivre l'expérience du parfait colon québécois img_9575
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Vivre l’expérience du parfait colon québécois

Comment faire un "Ovila Pronovost" de toi même en 6 étapes

Que tu sois un touriste avide d’expérience ou que tu sois un québécois pure laine qui souhaite renouer avec ses racines, voici les étapes pour te mettre dans la peau des premiers colons québécois.

1ere étape : Te greyer des bons accessoires

Une chemise carreautée (à carreaux), un casque de pouel (chapeau à queue de raton laveur) ou une ceinture fléchée; trouve ce qui te met le plus dans l'ambiance.

2e étape : Accoster en terres inconnues

goelette-grosse-ile Tu montes à bord d'une goélette sur le fleuve Saint-Laurent et tu participes aux manoeuvres de la voile traditionnelle. Pour une cinquantaine de dollars par personne, tu gouteras aux charmes authentiques d'un vieux gréement et tu découvriras un pan de l'histoire du Québec. Au retour, n'oublie pas de crier " TERRE !" lorsque tu apercevras le Mont-Royal; tout est une question d'attitude. La Goélette Grosse-Île.

3e étape : T'en mettre plein de gorgoton

la-binerie-2 Bien sûr, y'a la typique cabane à sucre, mais ça, c'est juste au printemps. Le reste de l'année, tu n'as pas le temps de t'y rendre, car tu dois aller trapper les ours, défricher des terres et te battre contre les Amérindiens. Alors, tu te rends à La Binerie pour manger ton seul repas de la journée. Tu prends soit un brunch comprenant sans faute des oeufs, du bacon, des patates pi des BINES (fèves au lard), ou alors tu prends le pâté chinois ou le ragoût de boulette de boeuf. La Binerie Mont-Royal : 367, av. Mont-Royal Est

4e étape : Apprendre à manier la hache

img_9643 Une fois sur le plancher des vaches et le ventre plein, il faudra bien travailler un peu. Comme la plupart des premiers colons étaient des bûcherons, il faudra donc apprendre à manier la hache. Alors, rends-toi chez Rage pour lancer des haches. *Avant d'y aller, décroche de ton rôle 2 secondes pour réserver ta place sur internet * Sur place, tu auras une petite formation technique et ensuite tu pourras garrocher des haches sur une cible autant que tu le veux pendant une heure ou 2. Défoulement garanti ! Attention, fais pas ton smat, c'est plus difficile que ça en à l'air! Et puis, laisse tes talons hauts pi tes gougounes à maison, car les vrais bûcherons tiennent à leurs orteils... et parce que les gars chez Rage ne te laisseront pas participer ;) img_9599-1 img_9722img_9919 img_9926img_9589 Une activité parfaite pour une sortie entre amis, un bachelor party, du team building, une date ou pour se remettre d'une journée de merde et imaginer la face de quelqu'un que t'haïs à la place de la cible. Lancer de haches Rage Montréal : 1436, rue Amherst - CHAUSSURES FERMÉES OBLIGATOIRES

5e étapes : Danser le rigodon

Après avoir travaillé fort dans le bois, tu pourras te permettre un peu de divertissement. Dans ce temps-là, les sources de divertissement étaient assez restreintes: 1. Boire un coup de Caribou : le caribou est une boisson traditionnelle Canadienne française composée de vin rouge et d'alcool fort. Le mot caribou vient du micmac et signifie « celui qui creuse la neige ».) 2. Swigner la bacèsse dans le fond de la boite à bois : expression de gros québécois profond, assez connue, qui veut dire de baiser une petite grosse dans le fond de la grange à bois. (Charmante époque) 3. Danser une gigue et taper du pied : Veillées du Plateau : des soirée de danses traditionnelles et ils offrent aussi des cours de danse traditionnelle.

6e étape : Dormir dans une cabane de trappeur...en hiver

C'est là qu'on va voir si tu as vraiment la couenne dure comme les Québécois de l'époque qui avait l'habitude de dormir dans le frette. Trouves-toi une cabane sans eau, ni électricité et passes-y la nuit collé sur le poêle à bois. Si tu te réveilles vivant le lendemain matin et SANS gueule de bois, tu pourras alors prétendre être un VRAI colon québécois. 09ff382b84f09cb467069c1e8b26f213-2 Dormir dans une cabane de trappeur : Val des Lacs dans les Laurentides, environ 1h3o de Montréal.  
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Souvenirs de Montréal, fièrement faits ici

Quoi rapporter comme souvenirs de Montréal sans passer pour un touriste quétaine

On va se dire les vraies affaires : rapporter un t-shirt avec la feuille d’érable rouge ou un porte-clé en forme de Stade Olympique, non seulement c’est laid et quétaine, mais c’est surtout absolument pas représentatif de Montréal et du Québec. Au lieu d’acheter des cochonneries made in China pour « te souvenir du Québec », dépense ton argent sur des trucs mignons, utiles et créés au Québec. Voici une série d’idée de souvenirs du Québec et de Montréal à mettre dans tes valises. PS. pour les Montréalais … ça fait aussi des très beaux cadeaux à offrir à nos amis qui vivent à l’international ou simplement un beau geste pour encourager le marché local tsé ?

Des produits de l'érable, du miel et de canneberges

Des alcools

Des sacs

Des fringues

Des bricoles et des décos

Des livres

Des affiches

De la vaisselle

Virée shopping Made in Québec dans le Mile-End
 

DES PRODUITS DE L'ÉRABLE, DE MIEL ET DE CANNEBERGES

Le sirop d'érable

Bon, je ne peux pas vraiment passer à côté, mais ça reste un classique. Le sirop d’érable c’est bon en titi. N’achète pas la bouteille en vitre en forme de feuille d’érable dans les boutiques touristiques, tu vas payer cher pour rien. Fais plutôt comme un vrai québécois pi achète-le en « can » (en conserve)  à ‘picerie (à l’épicerie). Choisis celle avec le packaging classique, celui qui est tellement typique qu’on l’a utilisé pour couverture de ce livre de recettes avec du sirop d’érable. IMG_8610 D'ailleurs, ce livre de recettes à 6$ fera aussi un super souvenir du Québec. Parce que non le sirop d’érable ça se met pas seulement sur les crêpes ! J'en parle dans la section des livres plus bas. Si possible achète le sirop d’érable « ambré » qui est plus rare, mais de loin le meilleur. Sinon, le médium est aussi très bon. Évite le clair qui goute trop l’eau et le foncé qui goute trop la mélasse. Le gros "plus" avec la version en conserve, c’est que tu pourras la conserver et faire plein de projets DIY avec, comme des cache-pot pour les plantes, un contenant pour les ustensiles de cuisine, ou un pot à crayon… IMG_8631 IMG_8688

Encore de l'érable, des canneberges et du miel

Les autres incontournables sont le beurre d’érable et les différentes variantes de sucre d’érable. On en trouve à l’épicerie ou à la boutique Délices Érable et cie. Cette boutique est un MUST pour les gourmets foodies et les curieux. En plus d’offrir plusieurs dégustations, elle offre une variété de produits de l’érable, de la canneberge et du miel fait ici, chez nous. Delices 20-est-montreal_ Vente en ligne ou à la boutique du Vieux-Montréal au 84, rue Saint-Paul Est. Délices Érable et cie.

DES ALCOOLS

Whisky, gin, liqueur et boissons à la crème

Un apéritif aux bleuets, une boisson à la crème à l'érable (une sorte de Bailey's), une variété de gins et des whisky au ... ô grande surprise...au sirop d'érable. Il y a aussi des cidres et de vin de glace qu'on obtient en récoltant les fruits après les premiers gels en décembre. IMG_8577 IMG_8576 Gin quebecois IMG_8575Ungava

Prendre un verre de bière mon minou

Les bières québécoises sont très nombreuses, Broken 7, Mile-End Pale Ale, la maudite, la fin du monde, Pit Caribou... Elles sont non seulement très bonnes, mais leurs bouteilles sont particulièrement belles et imagées. Elles en épateront plus d'un une fois de retour dans votre patelin. Bieres quebecoises IMG_8602 IMG_8601 On en trouve certaines à la SAQ, dans les dépanneurs et épiceries, mais pour une plus grande sélection, au Dépanneur AS, spécialisé dans les bières artisanales de microbrasseries. Dépanneur AS dans le Mile-End au 5191 Boul St-Laurent

DES SACS

Matt & Nat

IMG_8683 IMG_8686 Matt-et-Nat Entièrement faits de matériaux recyclés, les sacs, porte-monnaie et accessoires Matt et Nat se sont inspirés de la nature. - MAT(T)ériaux et par la NATure- Créé à Montréal, la marque vit avec le mantra : Live beautifully ». Vente en ligne ou en boutiques dont la boutique de décorations V de V dans le Mile-End au 5042 Boul St-Laurent. www.mattandnat.com

M0851

IMG_8623 IMG_8619 Sacs porte-monnaie et accessoires en cuirs créé et fabriqué à Montréal. Vente en ligne ou en boutiques dont 2 boutiques au centre-ville de Montréal (1190, boul. de Maisonneuve O. et au Complexe Les Ailes au 677, rue Ste-catherine O.) et une à l'adresse 3526, boul. Saint-Laurent. www.m0851.com

Lowell

Lowell Lowell3 Lowell2Lowell2
Crédits photos Marie-Hélène Brault et Lowell
Sacs et porte-monnaie créés à Montréal par des amoureux de Montréal. On qualifie les sacs comme urbains, simples et audacieux à l’image du lifestyle des véritables Montréalais. En vente en ligne ou à la boutique du Mile-End au 5364 Boul St-Laurent www.lowellmtl.com

Des sacs en tissus pour les courses

20-4444441024 img_9044 Surveillez les boutiques qui vous plaisent, ils vendent souvent des sacs réutilisables à leur effigie. Ça fait un beau souvenir qui servira et pour pas cher. Exemples : La Fruiterie du Mile-End, Bagel St-Viateur, Maison du roti, Boucherie Lawrence…

DES FRINGUES

La Montréalaise

La montrealaise 2 La montrealaise
20-est-montreal_1024x102
Crédit photos La Montréalaise
Achat en ligne ou à la boutique sur St-Viateur www.lamontrealaiseatelier.com

Très Normale

tres_normale_3 tres_normale5 tres_normale_2 squirrel1_1024x1024 Impression d’images iconiques et urbaines de Montréal sur sac ou t-shirt pour adulte et enfants. Vente en ligne ou à la boutique du Mile-End au 207 avenue Fairmount Ouest ou à plusieurs autres points de vente. www.tresnormale.com

Des t-shirts de Chez Nous

chez-nous1 chez-nous2 chez-nous4 chez-nous3
Crédit photos OTH
Si tu veux represent ton hood, rien de mieux que cette ligne de t-shirt en vente chez Off the hook, au centre-ville, au 1021 Sainte-Catherine O. Collections Chez Nous

Frank and Oak

frank and oak1 frank and oak2 frank and oak3
Crédit photos Frank & Oak
Vêtements et accessoires pour hommes (et femmes dès l’automne 2016). Vente en ligne ou aux boutiques du Mile-End (160 Rue Saint-Viateur E #105) ou du centre-ville (1420 rue Stanley). www.frankandoak.com

June Swimwear

june-swimwear IMG_8693 Reconnue pour ces bootykinis de style « surf » et simple, elle fait aussi des maillots plus couvrants. Je les adore. Vente en ligne ou dans certaines boutiques dont Unicorn sur St-Laurent dans le Mile-End, chez Empire sur Ste-Cath et sur St-Antoine, chez KSF à LaSalle et plein d’autres détaillants (voir carte plus bas). www.juneswimwear.com

Les vêtements et accessoires STND UP

sans-titre2 stnd-up
Crédit photos STND UP
STND UP est une marque de vêtements et d’accessoires pour la communauté de SUP du Québec. Leur mantra : "S’amuser dehors, sortir de sa zone de confort et SURTOUT, explorer, voyager et découvrir." J'aime-tu assez ça !! Vente en ligne ou à la boutique du Plateau Espace Nomad / 4650 boul. Saint-Laurent www.stndup-store.com

Clark Street Mercantile

20-est-4 Mercantile
Crédit photos Mercantile
Vêtements pour gentlemen et petits gentlemen. Vente en ligne ou à la boutique du Mile-End au 5200 rue Clark. www.clarkstreetmercantile.com

DES BRICOLES ET DES DÉCOS

Les Gamines

Les gamines 3 Les gamines 2 Les Gamines 1 Les Gamines vous offrent une panoplie d’accessoires pratiques et remplis de légèreté. Des mignons petits étuis et sacs pour cacher vos grigris secrets. Vente en ligne ou à la papeterie du Mile-End Boucle & Papier / 5183 boul. Saint-Laurent ou sur le Plateau à la boutique Espace Nomad / 4650 boul. Saint-Laurent ou près du marché Jean-Talon, à la boutique Tah Dah / 156 rue Jean-Talon Est ou autres points de vente. www.lesgaminesmtl.com

La petite boite co

20-est-montreal_1024x1024 20-est-montreal_1024x1024 copy 20-est-montreal_1024x
Crédit photos La petite boite co
En vente en ligne sur Etsy ou à la boutique Buk&Nola sur le Plateau au 1593 Laurier Est

Les produits pour le corps écoresponsable BKIND

Les produits pour le visage, les mains et le corps BKIND sont faits d'ingrédients naturels et inoffensifs pour l’environnement et votre corps. Les emballages sont faits de matériaux recyclables et la plupart des livraisons locales se font à vélo.

img_9049

Vente en ligne ou aux boutiques du Mile-End: Vestibule (5157, boul. St-Laurent) ou Salon La Loge (5237 A avenue du parc) ou autres points de vente. www.bkind.ca

Des bijoux, accessoires et bricoles chez Unicorn, Lowell, et plusieurs boutiques de la rue Saint-Laurent

tttts2626 20-gyteyetete4 Les petards 20-esffffx1024 Toutes ces boutiques se retrouvent sur un carte Google (voir carte plus bas) Produits de soins du corps Les Pétards en vente (entre autres) chez Lowell. Unicorn: 5135 Boul St-Laurent Lowell : 5364 Boul St-Laurent Général 54 : 5145 Boul St-Laurent Vestibule : 5157 Boul St-Laurent YUL Design : 5752 Boul St-Laurent Buk&Nola  : (pas dans le Mile-End mais pas très loin) sur le Plateau au 1593 Laurier Est

DES AFFICHES

Monumentalove

IMG_8600 monumentalove monumentalove2  monumentalove2 Des affiches, des coussins, des étuis à cellulaire, des aimants et des sacs en tissus avec les grands symboles de Montréal. Vente en ligne ou dans plusieurs boutiques du Mile-End comme Général 54 au5145 Boulevard Saint-Laurent etYUL Design au 5752 Boul St-Laurent. www.monumentalove.com

Affiches du Festival de Jazz et du Festival Juste pour rire

aff_2011_1 Festival-International-De-Jazz-De-Montreal-2009 Ou celles de tout autre évènement qui t'a plu pendant ton séjour.

Rustique Design - Pascal Normand

show_image (1) show_image (3)
show_image (4) show_image
Pascal Normand est un artiste québécois composant avec la photographie, les technologies numériques et la peinture aérosol. Il reprend plusieurs scènes nocturnes de Montréal, souvent à l’atmosphère industrielle, pour en faire des affiches, des cartes postales et des canevas. J'a-Do-RE !
Vente en ligne ou sur rendez-vous.

DES LIVRES

IMG_8627 IMG_8628 IMG_8629

Les livres sont toujours des beaux souvenirs à rapporter dans ses valises pour se remémorer en mots ou en image votre voyage au Québec, à Montréal. Fiston (Humour - Un père lègue à son fils quelques conseils d'homme qui le guideront tout au long de sa vie, des conseils) - L'ostie d'chat (une bande dessinée) - Sirop d'érable : les 30 recettes culte (livre de recettes) - L'histoire du Québec en 30 secondes - Rue Saint-Urbain (Roman sa jeunesse au sein du ghetto juif montréalais des années 1940) - Paul à Québec (une bande dessinée, Paul :le Tintin du Québec) - Mile-End (une bande dessinée,anecdotes et tranches de vie inspirées par ce quartier montréalais) - Les meilleurs contes fantastiques québécois du XIXe siècle. Les livres sur les expressions québécoises

Trilogie de Contes de village de l'incontournable Fred Pellerin

Des romans d'auteurs québécois classiques ou contemporains, des livres de photographie du pays, des livres sur les légendes et contes québécois pour grands et petits ...le choix est immense. Demande conseil au libraire. En vente en ligne ou dans la plupart des librairies dont Renaud Bray, dans le Mile-End, au 5117 Av du Parc

DE LA VAISSELLE

Hugo Didier Céramiste

ti-cafe ce-faite-icitte ce-faitte-icitte-2  pot-sirop
Crédit photo Hugo Didier
Tasses, bols et un pichet à sirop d'érable faittes icitte, par des gens d'icitte. Bien emballé, il est surprenant tout ce qu'on peut rapporter dans ses valises. J'ai moi-même rapporté un pichet à sangria du Portugal. Vente en ligne ou au Musée Mc Cord dans le centre-ville au 690 Rue Sherbrooke Ouest ou dans le Vieux-Montréal à L’empreinte coopérative du 88, rue Saint-Paul Est ou autres points de vente. www.hugodidier.com

UNE VIRÉE DE SHOPPING MADE IN QUÉBEC DANS LE MILE END

Plusieurs des boutiques mentionnées dans cet article sont concentrées dans le Mile-End. Voici une carte avec toutes les boutiques mentionnées dans cet article (dans le Mile-End et ailleurs) et un parcours dans le Mile-End pour faire tes achats de souvenirs de Montréal. Ouvrir cette carte dans Google
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Follow abc

Parcours à vélo sur le bord de l’eau

Une demi-journée sur les berges du canal Lachine et du Fleuve Saint-Laurent

Classée 3e plus beaux circuits urbains au Monde par le magazine Time, la piste cyclable du canal Lachine est un incontournable du 2 roues à Montréal. Ouverte depuis 1977, c'est non seulement l'une des plus anciennes pistes de la région de Montréal, mais aussi l'une des plus populaires. Elle sillonne de magnifiques espaces verts jusqu'au parc de René-Lévesque à Lachine. De là, il est possible de rejoindre le fleuve St-Laurent et poursuivre jusqu'au vieux port de Montréal. Ça fait donc une superbe activité de 2 à 4h pour (re)découvrir Montréal à vélo sur le bord de l'eau.
Fiche technique et sécurité 

Carte du parcours 

Activités à faire sur le parcours 

Vélo et location 

Quoi apporter
  IMG_8350

Fiche technique

  • Niveau : facile - parcours plat à la portée de tous.
  • La piste du canal de Lachine : 14,5 km (Environ 60 minutes sans arrêt pour la piste du canal Lachine)
  • La piste des Berges : 21,7 km (Environ 90 minutes sans arrêt pour la piste Les Berges)
  • Temps du parcours : Le parcours complet fait environ 35 km et prendrait 1h30, à plein régime et sans d'arrêt. Je recommande de prévoir un bon 3-4 heures pour bien en profiter, pique-niquer et faire une ou 2 activités sur le parcours.
  • Vitesse maximale:  20 km/h.
  • Les animaux de compagnie tenus en laisse sont les bienvenus
  • Bicyclettes assistées et scooters électriques interdits

Sécurité

La piste cyclable du canal de Lachine est très sécuritaire. La piste asphaltée est partagée par les cyclistes, les patineurs à roues alignées et les piétons et est complètement séparée de la circulation automobile. Elle est éclairée le soir et des panneaux de signalisation et des cartes permettent de s'orienter facilement. Le deux tiers des berges de Montréal sont propres à la baignade.

Activités à faire en cours de route

  • Se baigner dans le canal Lachine
  • Se baigner dans une piscine public au Natatorium à Verdun
  • Se baigner dans le fleuve au Quai de la tortue (baignade non-surveillée) ou au quai derrière le Natatorium.  - Indiqués sur la carte
  • Pêcher sur le canal ou dans le fleuve. (à condition de détenir un permis de pêche)
  • Pique-niquer sur le gazon ou sur une des nombreuses tables à pique-nique.
  • Prendre une bière et manger une bouchée sur la terrasse St-Ambroise McAuslan en bordure de piste. (psst... les enfants sont les bienvenus jusqu’à 20h00).
  • Louer un kayak, un pédalo ou un bateau électrique sur le Canal Lachine H2O Aventures
  • Louer un kayak, un paddling surf (SUP) ou un surf à KSF
  • Faire du surf de rivière sur le fleuve (à LaSalle, par la piste des Berges).
  • Prendre une crème glacée au Dépanneur Snack Shack (à LaSalle, par la piste des Berges)
  • Manger au Comptoir Luncheonette 21, un comptoir-lunch/bar à jus proposant une cuisine saine, fraîche et abordable.
  • Jouer aux échecs en plein air (jeu géant ou jeu de table)  au bord du canal Lachine vis-à-vis le Marché Atwater, par la piste du Canal.
  • Visiter le Moulin Fleming construit en 1827 à Lasalle (les weekend d'été).
 
IMG_9293IMG_9307

Mon vélo, un vélo en location ou Bixi ?

Bien sûr il est possible de faire le parcours avec son propre vélo. L'avantage de louer le vélo ou d'utiliser Bixi, c'est qu'on peut plus facilement entrer en métro ou taxi si on est fatigué. Il y a aussi des espaces de stationnements si l'on souhaite arriver en voiture avec son vélo.

Bixi

Bixi qui offre des abonnements annuels, demi-saison, mensuels, 24h. Un abonnement annuel à Bixi permet 45 minutes d'utilisation gratuite et un abonnement 24h permet une utilisation de 30 minutes. Si l'on souhaite l'utiliser davantage, il faut soit ancrer le vélo à une station (avant le 45 ou 30 min), attendre quelques minutes et repartir pour un autre 30 ou 45 minutes ou alors payer les frais supplémentaires: Frais supplémentaires de l'abonnement annuel Frais supplémentaires de l'abonnement 24h Si vous prenez le Bixi dans le Vieux-port à la maison des Éclusiers, vous devriez vous rendre sans problème jusqu'à un de 2 stations en bordure du Canal. Par contre, après la dernière borne, si vous continuer le parcours sur la piste des Berges, il faudra payer les frais supplémentaires. Je recommande de télécharger l'application BIXI pour facilement trouver les stations.

Location de vélo

Il existe plusieurs endroits pour louer des vélos et accessoires à Montréal, il suffit de googler. Il y a aussi la boutique MaBicyclette 

On apporte quoi ?

  • Un sac à dos ou fourre-tout si on possède un panier sur notre vélo ou si on prend un Bixi.
  • Crème solaire et casquette surtout pour les journées d'été
  • Une bouteille d'eau bien pleine, il y a peu d'endroits pour s'abreuver en cours de chemin.
  • Un pique-nique ou de l'argent pour manger en route, mais il y a peu d'endroit pour manger sur le chemin. ( à moins de s'éloigner de la piste)
  • Un cadenas à vélo, pour les arrêts.
  • Un produit antibactérien pour les mains genre Purel.
  • Des lingettes humides (parce que c'est toujours pratique).
  • Un maillot de bain et une serviette si on prévoit la baignade.
  • Une couverture pour le pique-nique (optionnel - il y a plusieurs tables à pique-nique sur tout le chemin).
  • Mouchoir et papier de toilette (il y a peu de toilettes sur le parcours...you know).
  • Un appareil photo et son mobile pour capturer de beaux souvenirs.

 La piste du canal Lachine  IMG_9289IMG_9288IMG_9296 IMG_9298 (1)IMG_9301IMG_9303IMG_9314IMG_9318IMG_9346IMG_9332  IMG_9331 IMG_9328

IMG_9334IMG_9323IMG_9321IMG_9308IMG_9338IMG_9342

La piste des Berges du fleuve Saint-LaurentIMG_8404IMG_8386IMG_8381IMG_8376IMG_9348IMG_9351IMG_8397IMG_8421IMG_1759

   
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Une randonnée nocturne dans les bois

Une promenade à la fois magique et technologique.

Une randonnée pédestre nocturne et féérique dans un sentier illuminé de 2km dans la forêt des gorges de Coaticook situées dans la région des Cantons-de-l’Est au Québec. La nuit venue, durant l'été, nous sommes invités à découvrir un univers enchanté en pleine nature, dans une aventure immersive. Foresta Lumina, c'est le résultat d'une collaboration entre le Parc de la Gorge de Coaticook et de Moment Factory. L'objectif étant de mettre en valeur le phénomène naturel de la Gorge, Moment Factory a conceptualisé et réalisé cette expérience unique qui a gagné plusieurs prix. Près de 1 000 000 $ plus tard, on peut dire : objectif réussi! IMG_9079IMG_9093

À savoir

  • Les billets partent très vites. Achetez vos billets à l'avance.
  • Les billets sont vendus avec une heure de départ précise, ce qui fait qu'il y a peu d'attente à l'arrivée et peu de gens dans le parcours.
  • Les heures de départ sont : 21:00 - 21:30 - 22:00 - 22:30 - 23:00 - 23:30
  • Les billets ne sont pas remboursables ou échangeables.
  • L'activité aura lieu même en cas de pluie (sauf en cas d'orage ou pluie forte).
  • L'activité VAUT VRAIMENT le coup même en cas de fine pluie. Je dirais même que ça ajoute à la magie avec un petit effet brumeux et enchanteur.
  • Le parcours se fait à notre rythme, soit en environ 40 min. à 2 heures.
  • Il y a des toilettes à mi-parcours.
  Après la traversé du plus long pont suspendu en Amérique du Nord, on s'engouffre dans une forêt mystérieuse empreinte de contes et de légendes de la région. IMG_9115 L’âme d'une femme habite les bois depuis des décennies, elle possédait un don rare, celui de voir ce que les autres ne voyaient pas. IMG_9121 IMG_9124

C'est pour qui?

Pour tous: autant les adultes que les enfants tomberont sous le charme. Les effets technologiques sont vraiment impressionnants.

Ça coute combien ?

Environ 15$ par adulte, 9$ par enfant et gratuit pour les 5 ans et moins.

Un arbre défunt reprend vie la nuit venue et il s'amuse à jouer des tours aux passants... IMG_9155 IMG_9157 IMG_9162 Puis, le tonnerre s'empare de la forêt. IMG_9172 IMG_9173

Quand ?

En juin: les vendredi et samedi seulement Du 24 juin à la fête du Travail (début sept) : tous les jours En septembre: les vendredi et samedi seulement

C'est où et on s'y rend comment ?

À Coaticook, dans les Cantons de l'Est à environ 2h de Montréal. Il faut une voiture pour s'y rendre   Les fées ont le pouvoir de réaliser les souhaits. Gare à ceux qui les prennent pour de simples lucioles; elles peuvent aussi devenir malfaisantes... IMG_9184 IMG_9192IMG_9190 IMG_9211

Quoi apporter ?

  • Des souliers confortables pour marcher en forêt. Les sentiers sont quand même adaptés, il n'est pas nécessaire d'avoir des bottes de marche à crampons.
  • Un imperméable (ou parapluie), s'il annonce de la pluie. Comme le parcourt ce fait surtout sous les arbres, les sentiers n'étaient pas super boueux même en cas de pluie. Certains tiendront tout de même à avoir des bottes de pluie.
  • Une petite laine ou autre vêtement selon la météo
  • Du chasse-moustique... au cas où.
  • Favoriser les sacs à dos pour être confo.
  • Appareil photo ou mobile pour capter les bons moments
  • Il n'est pas nécessaire d'apporter de lampe de poche, ça gâcherait même un peu le show...
  IMG_9246 IMG_9255IMG_9072IMG_9131

Pour tout le reste

forestalumina.com
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Es-tu prêt pour Osheaga ?

Tout ce qu'il faut savoir à propos de l'évènement

Grande fête dédiée à la musique et aux arts visuels, OSHEAGA est un événement de style européen avec ses nombreuses scènes extérieures. L’organisation a pour objectif de faire découvrir des talents locaux et nationaux émergents, qui partageront la scène avec quelques-uns des plus grands noms de l’industrie. Le festival, qui attire des dizaines de milliers d’amateurs de musique de toute l’Amérique du Nord et de l’Europe. OSHEAGA se déroule au parc Jean-Drapeau de l’Île Sainte-Hélène, une oasis de tranquillité et de verdure en plein cœur de la ville. Le festival se déroule sur 3 jours du vendredi au dimanche, à la fin juillet ou début août. Il est possible d’acheter des billets pour une ou plusieurs journées. Les portes ouvrent à midi et les performances débutent à 13h00. Les performances se terminent à 23 h et il faut quitter les lieux dès la fin des performances. Prévoir de l’attente aux portes de sortie et au métro. Il y a des after party organisés à Montréal, habituellement sur Saint-Laurent ou sur Saint-Denis. Pour te mettre dans l'ambiance, écoute cette playlist "En route vers Osheaga".

Comment s’y rendre

  • En métro ou en vélo ( il y a 3 stations Bixi sur l’Ile Sainte Hélène, ce qui veut dire qu’il est possible de s’y rendre avec ce service. Par contre avec la grande affluence de gens pendant le festival, il est fort probablement que les ancrages se fassent rares.
  • En voiture, c’est possible, mais non recommandé. Gare au trafic infernal et aux frais de stationnement.

Installations et services sur place:

  • Une variété de kiosques de nourriture et food trucks
  • Eau et autres boissons rafraîchissantes
  • Bière et autres breuvages alcoolisés
  • Toilettes propres à plusieurs endroits pratiques sur le site
  • Bacs de recyclage et de compost
  • Stations de recharge pour téléphones
  • Location de casiers de 12’’ par 12’’ par 18’’. Pour réserver votre casier
  • Vestiaire sécuritaire (pour les manteaux, sacs, etc.) est situé à l’extérieur des portes du festival avec un accès illimité toute la journée. 3$ par item (sujet à changement).

Quoi apporter au festival :

  • Un petit sac à dos ou sac fourre-tout. Les sacs seront fouillés à l’entrée.
  • Un chapeau ou casquette
  • Des souliers ou sandales confortables.
  • Du papier de toilette ( il en manque toujours)
  • Un imperméable (poncho ou autre) ou un petit parapluie - Ils en vendent aussi sur place
  • Un coupe-vent ou une petite laine pour la soirée qui est souvent venteuse.
  • Une grande couverture ou serviette pour se coucher dessus
  • Une gourde en plastique réutilisable pour la remplir aux fontaines d’eau
  • De la crème solaire et de l’après-soleil
  • Un produit antibactérien genre Purel
  • Du chasse-moustique pour boisé
  • De l’argent cash car les machines distributrices sont souvent hors service
  • Un sac plastique pour pouvoir déposer son sac par terre même si le sol est boueux - Pratique pendant un show ?
  • Un appareil photo/téléphone pour conserver de beaux souvenirs
  Les selfie sticks sont interdits. Attention aux médicaments légaux, ils peuvent être confisqués pour éviter les confusions. Autres items interdits

Quoi porter à OSHEAGA

Qu'il fasse chaud ou froid, qu'il pleuve ou que le soleil soit plombant: the show must go on. Alors surveillez la météo et attriquez-vous en conséquences. Le look "festival" est de mise, soit un peu hippie, bohème, rock sexy ou romantique estival, mais surtout confortable et adapté à la chaleur. Les chapeaux, les bijoux de corps, les fleurs, les crop tops, les shorts en jeans usés, la dentelle et les bottillons ont toujours la cote auprès des fashionistas. Inspiration Pinterest 12 looks pour Osheaga  les plus beaux looks en vidéo IMG_5613 IMG_5614 IMG_5669 BON FESTIVAL ! Site officiel d’OSHEAGA  
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Les meilleurs brunchs du Mile-End

Où aller pour déjeuner dans le quartier du Mile-End

On ne se lasse pas des brunchs. Par contre, il faut renouveler les concepts, varier les menus et surtout éviter les files d'attente. À la quantité d'excellents restaurants à déjeuner dans votre quartier, nul besoin de poireauter dans un line-up pour bien bruncher à Montréal. Voici donc les endroits les plus charmants pour déjeuner dans le Mile-End selon une analyse de l'ambiance, la décoration, le menu, l'innovation, la personnalisation et la qualité/prix.
1- Barbounya
2- Sparrow
3- La petite maison
4- La petite adresse
5- Lawrence
6- Sel gras
7- Arts Café
8- Bishop & bagg
9- Kaza Maza
10- Le Nouveau Palais
11- Pagaille
12- Wilfrid
13- Fabergé
 

1- BARBOUNYA

Bruncher comme les Turcs

IMG_5854 IMG_5859 IMG_5549
Ambiance : Rustique-chic Types de bouffe : Mézés turcs. Le concept des brunchs : On partage à 2 ou 3, un plateau de pains, confitures, tartinade maison et de fromages et on se choisi chacun un plat principal. À ne pas manquer : la tartinade de tahini mélangé à du chocolat et le mélange de ricotta et de feta. Les 2 étant offerts dans le plateau principal des brunchs Le(s) petit(s) + : La terrasse et le menu brunch qui fait changement. Où que c’est : 234 Avenue Laurier O, Montréal entre Jeanne-Mance et de l’Esplanade www.barbounya.com

 2- SPARROW

Le brunch branché

IMG_7914 IMG_7907 IMG_7905 IMG_7903
Ambiance : Taverne rustique avec une touche féminine de la tapisserie aux motifs moineaux Types de bouffe : 4 coins du monde À ne pas manquer : la truite fumée maison avec pancake aux épinards et oignons verts, oeuf mollet, crème fraiche fouettée et salade de betteraves et les deux oeufs pochés dans une sauce marocaine épicée aux tomates. Où que c’est : 5322, boul.Saint-Laurent entre Maguire et St-Viateur  www.sparrow-lemoineau.com

3- LA PETITE MAISON

Le brunch luxueux

IMG_7940IMG_7945IMG_7943 IMG_7949 Ambiance : Champêtre stylée et conviviale "comme à la maison". Types de bouffe : Contemporaine et moderne Où que c’est :  5589, Avenue du Parc, Montréal entre les rues Fairmount et St-Viateur. www.petitemaisonmtl.com

4- LA PETITE ADRESSE

La petite adresse qui a sa place parmi les grands

IMG_7612IMG_7613IMG_7614
Ambiance : Bistro français chaleureux avec une touche exotique. Types de bouffe : Inspiration française À ne pas manquer : le thé à la menthe maison et les pancakes à la courgette et saumon fumé. Le(s) petit(s) + : la petite terrasse à l'avant Où que c’est : 5365 Avenue du Parc, Montréal entre les rues Fairmount et St-Viateur.  www.lapetiteadresse.com

5- LAWRENCE

Bruncher à l'anglaise

IMG_5258IMG_5256IMG_5260
Ambiance : Pub moderne - néo-rustique,vaguement rétro, un brin anglo-saxon Types de bouffe : British À ne pas manquer : les beignets Où que c’est : 5201 Boul St-Laurent au coin de Fairmount www.lawrencerestaurant.com

6- SEL GRAS

Le brunch des fines bouches

IMG_7859IMG_7855IMG_7858
Ambiance :Rustique-chic Types de bouffe : Cuisine fusion européenne. À ne pas manquer :Frittata à la courge musquée, oignons caramélisés, canard confit et fromage suisse et le pain perdu avec pommes caramélisées, ananas et noix, crème fraîche et sauce au chocolat. Le(s) petit(s) + :Le menu recherché pour ceux qui en ont marre des oeufs et du jambon au p'tit déjeuner Où que c’est :5245 Boul St-Laurent entre Fairmount et Maguire www.selgras-montreal.com

7- ARTS CAFÉ

Le brunch des artistes

IMG_4499 img_4495IMG_4434 Ambiance :  Style industriel/loft Types de bouffe : À ne pas manquer : Le pain doré aux petits fruits et au cheddar. Le(s) petit(s) + : La terrasse Où que c’est : 201, rue Fairmount Ouest, au coin de Jeanne Mance. www.artscafemontreal.com

8- BISHOP & BAGG

Le brunch au masculin

IMG_7632 IMG_7633 IMG_7636 IMG_7637
Ambiance : Pub authentique british Types de bouffe : Anglaise et « protéinée ». Pour ceux qui aiment la viande ! Il y a aussi quelques déjeuners plus légers. À ne pas manquer : Les bénédictines sur croquette au crabe, le grilled cheese aux épinards et oignons caramélisés et le yaourt granola et compote plutôt recherché. Le(s) petit(s) + : La terrasse Où que c’est :  52 rue Saint-Viateur Ouest au coin de Clark www.bishopandbagg.com

9- KAZA MAZA

Le petit dej' du Moyen-Orient

IMG_7272 IMG_7270IMG_7274 IMG_7276
Ambiance : Rustique "cosy » Types de bouffe : Cuisine du Moyen-Orient, syrien et libanais. À ne pas manquer : Le menu brunch est limité, mais est très bon. Le Fattet Humus (pois chiche, sauce tahini et pistache). Mais je recommande fortement de prendre les 3 plats offerts au menu brunch et de la partager avec 2 ou 3 autres personnes. Le(s) petit(s) + : la petite terrasse à l'avant et le menu brunch qui fait changement. Où que c’est : 4629 Av du Parc, entre Villeneuve et Mont-Royal. www.kazamaza.ca Attention, le restaurant ouvre seulement à partir de 13h la fin de semaine.

10- LE NOUVEAU PALAIS

Le brunch hipster

IMG_5209 IMG_5211 IMG_5212 IMG_5102 IMG_5105
Ambiance : Rétro-authentique/bucheron et un brin faunique avec les animaux empaillés. Types de bouffe : Confort food américain amélioré. À ne pas manquer : Les grits au cheddar en "à côté" (un genre de gruau salé à base de maïs) et le sandwich Lumberjack. Et le poulet frit sur gaufres pour les amateurs sur la liste pour une transplantation du foie. ;) Le(s) petit(s) + :  Le prix et le temps d'attente abordable pour "2 oeufs -patates" et le côté brunch simple avec un p'tit "oomph". Où que c’est : 281 Rue Bernard O entre du Parc et Jeanne-Mance www.nouveaupalais.com

11- Pagaille

Le p'tit brunch du coin

IMG_4596IMG_7917IMG_7916
Ambiance : microbistro Types de bouffe : Fait maison avec amour À ne pas manquer : les confitures maison et l'omelette aux figues et cheddar. Le(s) petit(s) + : la petite terrasse, le café latté inclut avec plupart des plats au menu et le coin de jeux pour les enfants. Où que c’est : 101 Villeneuve Ouest au coin de Saint-Urbain www.pagaille.ca

12- WILFRID

Le brunch à la française

IMG_5382 IMG_5381 IMG_5380 IMG_5378
Ambiance : Bistro urbain avec une touche rustique/industriel Types de bouffe : Contemporaine d'inspiration française À ne pas manquer : Saumon marine, crêpes de sarrasin sans gluten, oeufs brouillés et salades de fenouil. Le(s) petit(s) + : La grande terrasse à l'arrière Où que c’est : 222, avenue Laurier Ouest entre les rues  www.wilfridsurlaurier.com

13- FABERGÉ

Les brunchs classiques

IMG_4613 IMG_4617
Ambiance : Moderne-industrielle Types de bouffe : Casual brunch À ne pas manquer : Le sandwich Elf ou, pour ceux qui n'ont pas peur des calories, la poutine matinale, le Chicken waffles ou le beignet de Mac'n'Cheese au porc effiloché " Benny Mac". Le(s) petit(s) + : On peut y bruncher tous les jours de la semaine, ils font pousser leurs propres herbes fraîches sur place, recycle leurs déchets organiques avec le programme local de Compost Montréal et ils ont une petite terrasse à l'avant. Où que c’est : 25 Avenue Fairmount Ouest entre St-Laurent et Clark Clark www.faberge514.com
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc

Balade à vélo dans les ruelles vertes

Tu penses que les ruelles, c'est laite pi ça pu ? Et bien, détrompe-toi ! Pour faire changement des pistes cyclables, pourquoi pas découvrir un monde parallèle de Montréal en empruntant les ruelles vertes à vélo ? Voici donc une suggestion d'itinéraire parmi 15 des belles ruelles vertes du Plateau et des environs. Une belle activité à faire à Montréal. Paisibles, verdoyantes et fleurissantes, les ruelles vertes vous permettent non seulement d'éviter le bruit des rues et les sens uniques, mais également de fouiner les cours arrières des habitants pour y découvrir des merveilles architecturales et d'aménagements paysagers.
  • Tu n'as pas de vélo ? Pas grave il y a Bixi.
  • Durée : Environ 1 heure (sans les détours optionnels en jaune)
  • À considérer : l'ensemble de l'itinéraire se fait sur un terrain assez plat. Par contre au sud de Mont-Royal (à partir de #11), il y aura une très petite dénivellation jusqu'à la fin du trajet, ce qui veut dire qu'il faudra la remonter après...
  • Départ : Papineau et Masson
  • Arrivée : Sherbrooke Est et Hôtel-de-ville
  • Itinéraire en rouge, chemins optionnels en jaune (les coeurs mes ruelles préférées).

Carte Google de l'itinéraire

Ouvrir ce parcours dans Google Maps

Qu'est-ce qu'une ruelle verte ?

Une ruelle verte est une ruelle renaturalisée par les habitants avoisinants. C'est un mouvement de résidents volontaires qui désirent se réapproprier l'espace de leur ruelle et améliorer leur qualité de vie en milieu urbain. En collaboration avec l'éco-quartier de leur arrondissement, le programme a pour objectif :
  • contrer les effets des îlots de chaleur
  • réduire les bruits environnants,
  • récupération de l’eau de pluie
  • embellissement
  • augmentation de la biodiversité
  • favoriser la fraternisation entre voisins
Découvrir ce parcours à vidéo

Entre Papineau, Cartier, Masson et Laurier Est(#1 sur la carte)

img_5779 img_5782 img_5783 img_5786

Entre Chabot, Cartier, Gilford et Généreux (#2 sur la carte)

img_5787 img_5790

Entre Marquette, Fabre, Généreux et Gilford (#3 sur la carte)

img_5793 img_5795

Entre Chambord, Brébeuf, Gilford et Généreux (#6 sur la carte)

img_5798

Entre Mentana, Saint-André, Laurier Est et St-Joseph Est (#8 sur la carte)

img_5807 img_5804

Entre Mentana, Saint-André, Bienville et Mont-Royal Est (#9 sur la carte)

img_5808 img_5815

Rue Demers - Entre Coloniale et Hôtel-de-ville (#15 sur la carte)

C'est une rue minuscule, en partie piétonnière, dans le Nord du Plateau. Elle est bordée par des duplex construits autour de 1900 pour héberger des ouvriers des carrières voisines. img_5736 img_5738  img_5741 img_5734

Entre Drolet, Henri-Julien, Mont-Royal Est et Rachel Est (#11 sur la carte)

img_5824 img_5825 img_5826 img_5827

Entre Drolet, Henri-Julien, Des Pins et Square-Saint-Louis (#12 sur la carte)

img_5831 img_5835 img_5839 img_5843 img_5551

Entre Laval, Hôtel-de-ville, Prince-Arthur et Sherbrooke Est (#13 sur la carte)

img_5851 img_5852 img_5854 img_5861

Entre Laval, Hôtel-de-ville et Napoléon (#14 sur la carte)

img_5862 img_58651

Histoire des ruelles vertes

La ruelle telle que nous la connaissons aujourd’hui apparaît autour de 1840 dans les quartiers riches - le centre-ville actuel - et non pas dans les quartiers populaires, comme on pourrait le croire. Autrefois considérées comme le nid de la criminalité, les ruelles sont alors victimes d'une campagne de salissage, de propos teintés de mépris et d'une poésie péjorative. Dans les années 80, s'est entamé un mouvement populaire de revitalisation des ruelles. Plusieurs programmes et initiatives ont alors permis de réaménager plusieurs ruelles de Montréal. Toute l'histoire des ruelles vertes Carte Google de toutes les ruelles vertes de Montréal
Crédits photos: Marie-Hélène Brault
abc

Fiche de survie pour ton arrivée à Montréal

Comment survivre à tes premières heures à Montréal, au Québec

L’arrivée dans un nouveau pays est toujours excitante. On ne sait jamais trop à quoi s’attendre. Bien qu’il soit agréable de découvrir toutes les différences et particularités d’une société et d’une culture - ça fait partie des joies du dépaysement - certaines informations sont essentielles à une arrivée et une intégration moins brusque et déroutante. Petit guide des informations essentielles pour un voyage à Montréal.
1. Argent: Les taxes, les pourboires, les moyens de paiement et l’argent cash
2. Météo: La température réelle vs la température ressentie
3. Civisme et bonnes manières: vouvoiement, tutoiement, bise ou pas bise
4. Orientation: Le boulevard St-Laurent, les feux de circulation et les étages des immeubles
5. Le transport à Montréal et à l'extérieur
6. Commerces et achats: distinctions et heures d'ouverture
7. Le système impérial vs le système métrique
8. Vocabulaire, subtilités du langage et nuances d’accents franco vs anglo
9. À suivre pour ne rien manquer
10. L’essentiel à conserver sur ton mobile (infographie)

Premiers constats dès ta sortie de l'avion

  • non, la chemise à carreaux n'est pas un uniforme obligatoire au Québec.
  • Oui, les sirènes des véhicules d’urgences "à l'américaine"  te donnent l'impression d'être dans un film.
  • Oui, il est interdit de fumer PARTOUT dans les endroits publics, incluant les terrasses et les trottoirs directement devant les commerces. Si cette règlementation ne te convainc pas d’arrêter de fumer, ton premier hiver t’en persuadera certainement.
  • Oui, la ville est envahie par les écureuils et les chantiers de construction.
  • Non, il ne fait pas -30 toute l'année. L'été, on atteint régulièrement des 30°C.
  • Non, 98% des québécois n'ont jamais vu de caribou en chair et en os.

1. Argent 

Notre unité monétaire : $ - appelé « dollar(s) » ou piasse(s) (pour piastres). Pour les fractions des dollars : ¢ - on parle de « sou(s) » ou de « cenne(s) » (déformation populaire de la prononciation de cent « centième de dollar »). Les pièces d'un sou 1¢ ont disparu de la circulation en 2010. Elles sont appelées « sous noirs » pour leur couleur foncée occasionnée par l’oxydation du cuivre qu’elles contiennent. Les anglophones diront «a toonie» (2$),«a loonie» (1$),«a quarter» (25¢),«a dime» (10¢),«a nickel» (5¢) et «a penny» (1¢).

Les taxes

Pour une raison qui nous échappe tous, les prix indiqués en magasin n'incluent jamais les taxes. Elles seront calculées à la caisse. Il y a 2 taxes au Québec, la TPS (5%) et la TVQ (9,975%). Tu peux estimer le montant des taxes en additionnant un 15% au prix indiqué.

Les pourboires

Sujet délicat qui fait l'objet de bien des débats et embarras. C'est un concept qui agace de plus en plus, mais qui reste tabou. Retenez que certains employés sont payés à salaire pourboire, comme les serveurs en restauration par exemple. Pour ces derniers, il est donc de mise de leur donner 15% du montant de la facture. Pour les autres métiers, les règles ne sont pas claires. Dans un bar, on donne environ 1$ par verre. Certains laisseront 5$ à leur coiffeur, massothérapeute ou autres soins corporels. Pour les taxis, 1$ ou 2$ par course ou un peu plus si le chauffeur vous aide avec vos bagages. Parfois, chez certains commerçants (ex. un café), il y aura un pot à pourboire à la caisse. Il faut alors le voir comme un vide-poche. C'est l'occasion de se débarrasser de son p'tit change (de l'anglais «change» pour dire monnaie).

Moyens de paiement

  1. Payer cash ou en argent comptant (en espèces)
  2. Par «Intérac» ou débit - À la caisse, avec une carte bancaire « débit » *
  3. Par carte de crédit - À la caisse, avec ta carte de crédit *

*Au Québec, nous avons 2 cartes différentes, une pour nos comptes bancaires (carte débit) et une carte de crédit (Visa, Mastercard, etc.)

Comment obtenir de l’argent cash 

  1. Au guichet automatique des banques, sans frais si tu utilises les guichets de ta banque personnelle.
  2. Dans des guichets ATM aussi appelés « guichets voleurs » qui surchargent des frais exorbitants en plus de ceux de ta banque d’origine. À utiliser en cas l’absolue nécessité.
  3. Chez certains commerçants (surtout les épiceries et les pharmacies), il est possible de retirer un montant supplémentaire avec un achat. Il y a généralement maximum de retrait possible allant de 20$ à 100$.

2. Météo à Montréal

Que ce soit sur un site ou à la télé, la plupart du temps on mentionne 2 températures pour la journée. La température réelle au thermomètre et la température ressentie, soit celle ajustée par d'autres facteurs. En été, c'est le facteur humidex (humidité): 32°C (ressenti 39°C). En hiver, c'est le facteur de refroidissement éolien :  -32°C (ressenti -39°C).

3. Codes, civisme et bonnes manières au Québec

Questions sur les états d'âme et vouvoiement

Les Québécois sont, de manière générale, des bons vivants, faciles d'approche et chaleureux. Ainsi, ne vous étonnez pas qu'une vendeuse inconnue vous demande: " Bonjour, ça va bien ? ". Aussi, le vouvoiement est moins utilisé au Québec. On le réserve habituellement au milieu professionnel (et encore, il y a plusieurs exceptions), aux personnes nettement plus âgées que nous et aux beaux parents par exemple. Dans le doute, vouvoyez et cette personne vous invitera probablement à lui dire "tu".

Poignée de main ? Becs ou pas becs ?!

Paradoxalement, il existe un certain malaise ou une confusion quant à la gestion de certains codes sociaux. Lors d'une présentation professionnelle, pas de doute, c'est la poignée de main qui s'impose. Par contre, lorsqu'on présente pour la première fois une amie à une autre amie par exemple, on ne sait plus comment agir. Bise ou pas ? Peut-être est-ce l'influence anglo-saxonne ? Va savoir. Je crois que c'est plutôt parce qu'on ne sait pas quoi faire, que par un réel malaise à faire la bise à cette personne. Le plus cocasse, c'est que si l'on s'est serré la main lors de la première présentation et qu'on socialise moindrement un peu avec cet "inconnu", une heure plus tard, au moment de se quitter, on se donnera 2 becs, parce que là, "on se connait "!

Petit truc : s'annoncer avant de procéder pour briser le malaise en disant "j'te donne 2 becs ou j'te fais la bise".

Ou alors la version hybride : consiste à donner la main, puis tenter de légèrement tirer vers soi afin d'inciter l'autre à se rapprocher - pour finalement à se faire la bise tout en se tenant toujours la main...

Bref, retiens que lorsqu'on se fait la bise, c'est 2 becs et c'est plutôt des "joues à joues". Et entre gars, même entre bons amis, il n'y a pas de bise, mais plutôt une bonne poigne avec une semi-accolade ou une tape sur l'épaule.

4. Orientation

Le boulevard St-Laurent

Le boulevard St-Laurent traverse l’île de Montréal du nord au sud et sépare l’Est et l’Ouest dans la numérotation des adresses. Toutes les rues qui la croisent porteront la mention « Est » ou « Ouest ». Ainsi, à partir de cette rue, toutes les adresses repartent à zéro de part et d’autre de cette rue. Autrement dit, si vous cherchez une adresse sur la rue Ste-Catherine Ouest, assurez-vous de bien être à l’ouest de la rue Saint-Laurent. PS. La mention Est ou Ouest est écrite sur les affiches de noms de rue situées aux intersections.

De plus, la plupart des adresses se suivent de bloc en bloc entre les rues parallèles. Ainsi, avec le numéro de l'adresse on peut estimer approximativement de l'intersection.

Boulevard St-Laurent à Montréal

Les étages des immeubles

Le numéro de suite, de local ou de bureau indique l’étage à laquelle il faut aller.

Ex. 555, Ste-Catherine suite 403 = 4e étage ou 1002, René-Lévesque bureau 2600 = 26e étage.

D'autre part, il n'existe pas de convention claire pour concernant le rez-de-chaussée et le « 1er étage». Le plus souvent, on dira« 1er étage» pour le rez-de-chaussée et « 2e étage » pour l'étage au-dessus, et ainsi de suite...

5. Transport à Montréal et au Québec

Transport en commun à Montréal : bus et métro

On dit « autobus » ou « bus » (prononcé en anglais comme « bosse). Par influence francophone, les anglophones de Montréal diront « metro » plutôt que « subway ». Tu remarqueras aussi que nous faisons tous gentiment la file à l’arrêt d’autobus, que nous entrons seulement par la porte avant du bus et que tout le monde paie son passage (nuance avec les cousins parisiens). ;)

Il est toujours possible de payer son passage en monnaie au guichetier du métro ou dans l’autobus. Par contre dans ce dernier cas, il te faudra le montant exact, car on ne remet pas la monnaie dans les autobus.

Si tu comptes rester à Montréal pour plus que quelques jours, il te faudra la carte OPUS, une carte rechargeable pour tous tes titres de transport (bus, métro et train de banlieue). Tu peux te la procurer dans les stations de métro et dans certains commerces. Pour en savoir plus.

Gérer les portes des autobus et des métros.

À Montréal, les portes des métros sont automatisées (contrairement à certains métros parisiens par exemple). Pour sortir des autobus, c’est plus compliqué. Le chauffeur déverrouillera les portes arrière seulement aux arrêts et seulement si l’on a appuyé sur les boutons « Demande d’arrêt ». Ensuite, une fois à l’arrêt, un voyant vert s’allume au-dessus des portes. Il faut alors l'ouvrir manuellement en touchant l’une des poignées. Rien ne sert de s’énerver contre la pauvre porte.

Comment ouvrir les portes du bus à Montréal 

Pas de repères des lieux dans les autobus

Malheureusement, autant pour les touristes que pour les locaux, rien n'indique les arrêts (intersections) dans les autobus. Alors avec la buée dans les vitres en hiver, bonne chance pour te repérer ! Alors pour éviter les problèmes, mieux vaut demander au chauffeur de t'annoncer ton arrêt ou alors te river les yeux à Google Maps.

Autres moyens de transport à Montréal

  • Bixi  - Service de location de vélo sans réservation, directement dans la rue. (comme Vélib)
  • Car2go - Autopartage sans réservation
  • Auto-mobile (un service de Communauto) - Autopartage sans réservation
  • Communauto - Autopartage avec réservation

Le transport dans le reste de la province et du pays

Le Québec, c’est grand et le Canada, c’est encore pire. C’est habituellement un grand choc surtout pour les Européens de constater les distances qui séparent les villes. Pour références, il faut presque 3 heures pour faire Montréal-Québec en voiture et environ 10h pour faire Montréal-Percé (en Gaspésie) toujours en voiture, et ce sans arrêt… Pire encore, il faut pratiquement autant de temps pour traverser le Canada de Montréal à Vancouver que pour traverser l’océan Atlantique entre Montréal et Paris. Finalement, rappelle-toi que le Canada couvre 6 fuseaux horaires, soit le quart de la planète. Autrement dit, le Canada, c’est grand en esti c'est vraiment très grand.

Oh oui, autre fait, le transport régional est très mauvais. Il existe des réseaux d’autobus qui ne sont pas trop mal pour les liaisons entre grandes villes, mais pour les plus petites, ils sont très rudimentaires, voire inexistants. Bref, si tu veux te déplacer en toute liberté à l’extérieur de Montréal, mieux vaut louer une voiture. Ce dit, ce n’est pas impossible de le faire en autobus toute de même ou en covoiturage.

PS. Si tu pensais au train ou à l’avion, c’est possible, mais très couteux et seulement pour les liaisons avec les grandes villes.

Conduire au Québec

Tes premiers constats sur la route seront :

  • non, les Québécois qui conduisent en zigzaguant ne sont pas en état d'ébriété, ils tentent simplement d'éviter les nids de poule. Il faut davantage s'inquiéter lorsqu'on conduit en ligne bien droite.
  • oui, la majorité des Québécois sont des chauffeurs du dimanche qui se permettent de sortir tous les jours.
  • oui, plusieurs notions de conduite élémentaires comme la gestion de 3 voies sur l'autoroute est ENTIÈREMENT incomprise des Québécois
  • %#&@*!(?!#(!@,  y'a de la construction partout !
 

Les feux de circulation

Contrairement à plusieurs pays d’Europe, les feux de circulation n’indiquent pas la ligne d’arrêt des voitures. Donc, les feux sont placés de l’autre côté de l’intersection et la ligne d’arrêt est indiquée sur la chaussée.

Les limites de vitesse

Les limites de vitesse indiquées sur les affiches sont toujours exactes SAUF sur l'autoroute qui indiquent max 100km/h et min 60km/h. Pour une raison quelconque, ces limites sont indiquées, mais aucunement appliquées. La limite tolérée sur l'autoroute est 120km/h. Par contre, si vous roulez à 122km/h vous pourriez avoir une contravention pour avoir roulé à 22km au-dessus de la limite. Bref, tenez-vous en dessous de 120 km/h, et par pitié, ignorez cette histoire de limite minimum de 60 km/h.

6. Commerces et achats 

Heures d’ouverture

Pratiquement tous les commerces sont ouverts les dimanches. (épicerie, boutiques de vêtement, etc.) Il y a plusieurs variantes d’horaires selon les commerces, mais en général ça ressemble à:

  • Lundi au mercredi : 10h à 18h
  • Jeudi et vendredi : 10h à 21h
  • Samedi et dimanche : 11h à 17h
 

Les pharmacies (9h à 22h tous les jours)

Ici, c’est beaucoup plus qu’un endroit pour se procurer des médicaments. C’est le meilleur endroit pour acheter tous les produits de soins personnels allant du shampooing, au maquillage en passant par les produits de nettoyage, les couches pour bébé et les bas-culottes. On peut y faire développer des photos et même acheter des collations. Les chaines les plus fréquentes : Jean Coutu et Pharmaprix.

Les épiceries et supermarchés (8h à 23h tous les jours)

Outre la nourriture, certains supermarchés (surtout en banlieues) sont tellement giga que tu pourras y trouver des vêtements et de l’engrais à pelouse.

Les dépanneurs

Ailleurs, on les appelle les «supérettes » ou « petite épicerie » ou « l'arabe de coin ». Idéal pour la bière, les cigarettes, les chips, les bonbons ou quelques aliments essentiels pour te dépanner.

L’alcool au Québec

  • La bière se trouve dans les épiceries, dans les dépanneurs et stations d’essence.
  • Les spiritueux et les liqueurs se trouvent uniquement dans les SAQ (Sociétés des alcools du Québec).
  • Le vin, se trouve principalement dans les SAQ. Il y en a aussi (à tes risques et péril) dans les dépanneurs et épiceries, mais c’est plutôt ce qu’on appelle poliment du vin à sangria ou du vin-d’urgence-pour-cause-de-journée-de-merde-épique.

Pssst, il y a les SAQ Express qui sont ouvertes jusqu'à 22h tous les soirs...

Comparaison de prix

  • Ça coute plus cher ici : Le vin, le fromage, le transport par train et par avion.
  • Ça coute moins cher ici : l’électricité, l’essence, le loyer, le sirop d’érable, les manucures et les pédicures.

Les oeufs

Pas de panique en voyant les oeufs! Apparemment, c’est n’est pas partout au monde qu’on trouve 2 variétés d’oeufs soit les blancs et les bruns. Mais bref, ça goûte exactement la même chose.

IMG_7625

La signification du mot "offert" dans un menu

Nuance qui porte apparemment souvent à confusion : dans un menu la mention "offert" ne veut pas dire que c'est un cadeau, mais plutôt que c'est mis à votre disposition.

Ex. Apéritifs offerts : Vin blanc ou rouge, Cinzano ou Bloody Ceasar.

7. La cohabitation du système impérial et du système métrique

Le Canada a adopté le système métrique en 1970, mais les unités impériales sont encore fréquemment utilisées. Pourquoi ? Probablement parce que nos voisins du sud fonctionnent entièrement avec le système impérial, mais aussi parce que la moitié de la population a grandi essentiellement avec le système impérial. C'est difficile de changer les repères d'une société - ça se fait à petit feu. Ce qui fait qu'on habite dans une maison de 1500 pieds carrés, avec une piscine chauffée à 80°F et dont on profite dès qu'il fait au-dessus de 25°C, à moins qu'il ne tombe 10mm de pluie. Ce qui fait aussi que même si nous achetons un litre de lait, on appelle encore ça une pinte de lait. Certains domaines sont entièrement passés au système métrique comme la météo et la vitesse en kilomètre/heure (km/h), par contre d'autres domaines restent collés à l'ancien système:
  • En construction - on parle en pouces et en pieds : Coupe-moi une planche de 72 pouces 1/16.
  • La taille et le poids corporel - en pieds et en livres. Je mesure 5'5'' = 1m63.
  • En cuisine - on mesure en volume et on fait cuire au four en Fahrenheit : 1 tasse de farine, 1/2 tasse de lait et 1 cuillérée à thé de sucre - 350°F au four.
  • À l'épicerie les aliments sont vendus à la livre.
  • En mixologie (cocktail) - en onces (oz) : 1oz de vodka (environ un verre à shooter ou 30 ml)
  • La bière se boit au verre ou à la pinte (environ un demi-litre)

8. Vocabulaire et subtilités du langage québécois

Bon, j’ai gardé le meilleur pour la fin. Les expressions et tonalités québécoises qui te surprendront sont nombreuses. Je te le dis d’emblée, plusieurs te laisseront perplexe. Mais voici les plus populaires, outre les sacres religieux légendaires des Québécois.

Expressions orales les plus fréquentes

Elles sont tellement communes à l’oral que c’est aussi les premières que tu utiliseras sans t’en rendre compte.

  • Tu peux-tu - Pour une raison obscure, on ajoute l’article "tu" presque tout le temps à l'oral surtout dans l'interrogative « Tu veux-tu un verre d’eau? » « Y'en veux-tu ? » « Elle peut-tu venir ? » .
  • Tsé = Tu sais
  • Fak ou fek = « du coup » ou « alors » ou « donc ». Les Québécois l’utilisent à outrance tout comme les Français abusent du « du coup »
  • pis = « et » ou « puis »
  • genre = « par exemple » ou « comme »

Autres mots de vocabulaire à saisir

  • magané = « abimé »
  • pogner =« attraper qqch ou une maladie» ou « prendre sans délicatesse» ou « être populaire auprès du sexe opposé» ou «comprendre une blague»
  • en arracher = « avoir de la difficulté »
  • garrocher = lancer avec un grand élan, sans délicatesse
  • capoter = « s’énerver » ou « s’exciter » ou « être sous le choc »
  • mettons = « admettons » ou « disons que »
  • croche = « qui est de travers » ou « qui est louche »
  • de même = « comme ça » (ex. fais pas ça de même = ne fais pas ça comme ça.)
  • c’est plate = « c’est ennuyeux, emmerdant » ou « c’est dommage »
  • c'est écoeurant =« c'est génial, super, excellent! »
  • fait "frette" = Il fait froid
  • 'ga' = hyper contraction du verbe "regarde" : 'ga' ça ! = Regarde ça !
  • kessé = contraction de "qu'est-ce que c'est"
  • un char = une voiture
  • mon chum = mon amoureux ou mon « pote » (plutôt utilisé entre gars)
  • ma blonde = mon amoureuse, même si elle est brune.
  • gougounes = sandales pour hommes ou pour femmes qui se maintiennent par une courroie entre le gros orteil et le suivant. « des tongs »
  • une camisole = un débardeur
  • des souliers = des chaussures
  • des bas = des chaussettes
  • un veston = une veste
  • un veste = un veston (!)
  • une noune = partie intime de la femme
  • une nounoune = à ne pas confondre avec la précédente, elle qualifie gentiment une femme de sotte ou bête ?
  • les foufounes = fesses - (ici, ce mot est plutôt enfantin et aucunement vulgaire)
  • être bête ou avoir l’air bête = ne pas être sympathique et cordial
  • 5 à 7 = Désigne le fait d’aller prendre un verre de 5h à 7h pm (soit de 17h à 19h) « after-work »
  • J’en reviens pas = «  j’y crois pas » « être sous le choc »
  • Serieux ? ou t’es pas sérieux ? = «  Tu te fous de moi ? » « C’est une blague »
  • Un cellulaire = un téléphone portable, un mobile
 

Certains Québécois disent…

  • « bonjour » lorsqu’il quitte quelqu’un, au lieu de bonne journée ou au revoir.
  • « bienvenue » pour répondre à un « merci » (influence de l’anglais « welcome ») pour dire « de rien » ou « avec plaisir ».
  • « Plaisir » (influence de l’anglais «  pleasure ») pour dire «  avec plaisir » ou « ce fût un plaisir »
 

Nuances d’accent francophone vs anglophone

Un Québécois, même lorsqu’il parle français, prononcera habituellement tous les mots d'origines anglaises avec un accent anglais. Par exemple: WiFi se prononce toujours avec l’accent anglo. Même chose pour la plupart des marques de commerce comme Converse, Nike ou Honda. Par contre, on dira Adidas ou Mercedes avec l’accent francophone. C’est choix de prononciation anglo/franco, n’ont aucune logique et sont aussi difficile à apprendre que le concept féminin/masculin des mots pour un anglophone. C’est particulièrement laborieux pour les toponymes.

À prononcer en français À prononcer avec un accent anglophone
La rue ou la ville de Sherbrooke (Cherbrouque)
La rue Président Kennedy
La ville Calgary (Calgari)
La ville de Vancouver
La ville de Ottawa
La ville de Toronto
La ville de Boston
La ville de New York
La ville de San Francisco
Adidas
Mercedes
Wi-Fi
La rue Doctor Penfield
La rue Mc Gill et la rue Mc Gill College
La rue Atwater
La ville de Edmonton
La ville Hull
Converse
Nike
Levi’s
La ville de Houston
La station de métro Snowdon

Pour maitriser davantage la "parlure" du Québécois

9. Références et pages à suivre

 

10. L’essentiel à conserver sur ton cellulaire (ton mobile ou ton portable).

  Fiche de survie a Montreal_2  
Crédits photos: Marie-Hélène Brault

Pour ne rien manquer des prochains articles

Followabc
INSTAGRAM
Encore plus de photos !