EN LECTURE

La vanlife: nomade à temps plein ou à temps partie...

La vanlife: nomade à temps plein ou à temps partiel

Rencontre avec Julien Roussin, fondateur de Go-Van

Ton fil Instagram est envahi par les adeptes de la vanlife et ça éveille ton côté nomade en toi? Les photos de Westfalia stationné à des endroits pas possibles te font rêver? Les vans à la déco plus léchée que celle de ton appart te font baver? Rencontre avec Julien Roussin, fondateur de Go-Van, qui t’explique comment te lancer dans l’aventure.

Certains la qualifient de « simplicité volontaire », mais la vanlife est plutôt un équilibre entre la passion du voyage, les bonnes choses de la vie et la simplicité. Une forme de prise de conscience de l’essentiel, c’est un appel à la réflexion et sur les besoins réels. Le but principal est de créer des rencontres et de partager des moments avec des gens incroyables. Autrefois pratiquée en dépit d’autres choix ou en guise de protestation / contestation, aujourd’hui le mouvement s’est élargi. On peut y adhérer occasionnellement, seulement les weekends, le temps d’une année sabbatique, pour des années, voire toute la vie. Détrompe-toi si tu penses que la vanlife signifie se nourrir de Kraft Dinner. On retrouve plusieurs épicuriens qui cuisinent comme des chefs dans leur van. Les adeptes de vanlife sont très diversifiés, proviennent de divers milieux et corps de métier. C’est d’ailleurs cette diversité qui enrichit le mouvement et qui donne naissance à des rencontres inoubliables.

Julien a acheté sa première van en 2014. C’est à la suite d’une rencontre inspirante lors d’un weekend de surf qu’il a fait le grand saut. «C’est le côté échappatoire qui est venu me chercher» explique-t-il, «Je suis ensuite parti avec un ami pour un roadtrip aux USA et au Nouveau-Mexique».

👈🏻Crédit photo : Go-Van

C’est quoi?

Généralement, l’objectif est de se déplacer à moindre coût et de trouver the spot. Trouver un lac paisible, un décor incroyable, un endroit où se promener en habit d’Adam et Ève 😉. La Vanlife est très trendy aux États-Unis, on peut camper sans frais sur de nombreux sites sans service. «C’est une forme de camping de luxe dans un sens et assez rustique dans l’autre. On fait des appels pour trouver des endroits afin de se ravitailler en eau, en électricité et en bois. Certaines vans possèdent des douches intérieures ou extérieures, sinon on se débrouille dans des terrains de camping. De façon générale, on campe au bord de l’eau ce qui nous aide beaucoup. Inutile de mentionner qu’en février, on se promène surtout dans des endroits plus chauds que le Québec. La Vanlife est tout de même possible au Québec, il n’y a pas de terrains ou spots privés, mais il y a des parcs nationaux».

Mais comment trouver les fameux spots?

Il existe certains sites web dont iOverlander et park4night pour t’aider dans tes démarches. «Il est important de porter une attention particulière au respect de l’environnement. Il y a présentement une tendance à ne pas partager les spots afin d’assurer leur propreté» explique Julien.

Crédit photo : Go-Van 👉🏻

Tu as envie de faire le saut?

Sache qu’il est possible de louer ta van afin de t’assurer que tu es prêt pour ce mode de vie. C’est ce qu’offre Van-life Mtl, louez l’aventure qu’ils disent! Le site de Go-Van te permet de lire plusieurs récits et conseils qui te guideront tout au long de ton processus. Tu trouveras également une variété d’articles lifestyle dans leur boutique en ligne. Des réunions, appelées El-Campo, sont organisées deux fois par été au Québec. Ces événéments permettent de célébrer la vanlife et de partager les meilleures histoires de roadtrips de l’été. Le principal rassemblement de 2018 a eu lieu au Domaine du Radar et le deuxième à l’ile aux Coudres rassemblant également des adeptes de kitesurf.

El-Campo Isle-aux-Coudres Crédit photo : Marie-Hélène Brault

El-Campo Isle-aux-Coudres Crédit photo : Marie-Hélène Brault

El-Campo Isle-aux-Coudres Crédit photo : Marie-Hélène Brault

Voilà, tu as tout ce qu’il te faut pour satisfaire le nomade en toi! Vas-y, fais le saut et partage ton histoire avec Go-Van!

Bonne route !

Crédit photo pour la couverture : Go-Van


Entrepreneur dévouée, elle se passionne pour l'architecte et la nature. Voyageuse à ses heures, elle apprécie chaque moment de la vie. Cofondatrice d'Armoire Natura.

DANS LE MÊME GENRE

INSTAGRAM
Encore plus de photos !