EN LECTURE

Kitesurfing Lanka, le paradis du kite au Sri Lanka

Kitesurfing Lanka, le paradis du kite au Sri Lanka

Un kitecamp écoresponsable où règne le mantra « Good Vibe Only»

Le Sri Lanka est une destination de kite peu connue des Québécois qui mérite d’être découverte. La région de Kalpitiya comporte plusieurs spots de kitesurf accessibles pratiquement toute l’année, un véritable paradis. C’est une destination idéale pour ceux qui souhaitent faire un voyage de kitesurf/culturel. J’ai testé le kitecamp Kitesurfing Lanka (KSL) au mois de janvier et j’ai adoré. Voici mon compte rendu.

KITESURFING LANKA EN RÉSUMÉ

- Montréal-Colombo : 2 vols (22h d’avion au total)
- 10,5h de décalage horaire avec Montréal
- Plusieurs spots à découvrir pratiquement toute l’année. Facilement accessible avec KSL
- 90% de journées venteuses en saison et 100% en juin.
- Saison d’été : mai à octobre + saison d’hiver : mi-déc. à mi-mars
- Pour tous les niveaux, rescue boat, beach boys, SÉ-CU-RI-TAIRE!
- Navette à partir de l’aéroport et entreposage d’équipement
- École de kite accréditée (niveau débutant à très avancé)
- Location de matériel pour débutant et location de surf, foil, wakeskate, etc.
- Organisations d’excursions, downwind et kitecamping ultra simple
- Formule tout inclus (sauf alcool)
- Pour les groupes, les voyageurs solos, les couples, les enfants et les chiens

Hébergement, lieux et bouffe

Situé dans une ancienne plantation de cocotier, KSL est le pionnier du kitesurf au Sri Lanka. Dès l’arrivée, on remarque immédiatement l’ambiance positive, un peu bohème sur les bords. Les espaces communs en bois et en paille et le fait d’avoir les pieds dans le sable en permanence contribuent à la vibe « surfer ». Avec ses bungalows colorés répartis dans de magnifiques jardins avec un dédale de sentiers sablonneux, on est bien loin de l’hôtel tout inclus traditionnel. Le kitecamp a été conçu pour ceux qui veulent s’éloigner du béton pendant leur vacances. Ici, on passe un maximum de temps à l’extérieur et on est en permanence en contact avec la nature. KSL organise aussi des BBQ gargantuesques un soir par semaine, des partys occasionnels sur la plage et des soirées avec animation discrète, jeux et prix de participation.

En plus des bungalows, tu peux opter pour l’option économique des tentes Deluxe. Elles sont grandes et confortables. Elles sont dotées de matelas, d’un ventilateur et de meubles pour ranger vos affaires. Il y a l’électricité à l’intérieur de la tente et de l’éclairage facile à l’intérieur et à l’extérieur. La hutte qui couvre la tente te donne accès une simili terrasse en plus d’abriter ton équipement.

Au buffet, un mélange de cuisine traditionnelle sri Lankaise (riz et curry, hoppers et kottu) et de cuisine occidentale variée. Beaucoup de fruits et légumes locaux et des fruits de mer fraichement pêchés par les pêcheurs du village. Thé, café et eau potable à volonté (apporte ta bouteille d’eau). Un service de buanderie est offert sur place.

Le prix de l’hébergement (incluant la bouffe, les navettes et le rescue boat) tourne autour de 50$ à 100$/pers./nuit. Prévoir des extras pour le bar (bière à 4,50$ et cocktail à 9$) et pour certaines excursions (prix dans la Fiche kitespots👇🏻). Tout se paye à la fin du séjour. 👉🏻Note aussi que KSL accepte seulement l’argent liquide (Euros, LKR ou US). Il y a un guichet au village à 15 min. de tuk-tuk (le trajet coûte quelques dollars).

Pourquoi choisir Kitesurfing Lanka?

  1. L’ambiance « good vibe »
  2. Leurs implications environnementales et sociales et leur philosophie inspirante
  3. Les espaces communs, les aménagements et les jardins exotiques valent le détour à eux seuls
  4. Les spots avec accès, transport et rescue boat inclus
  5. Les beach boys pour t’aider à décoller ou atterrir.
  6. La grande variété d’excursions organisées pour tous les niveaux
  7. La flexibilité pour toutes organisations à la dernière minute
  8. L’endroit adapté pour les enfants : lieux et espace sécurisés, personnel chaleureux qui occupent les enfants et service de nounous disponible
  9. L’espace pour laisser notre équipement sans crainte juste devant notre chambre
  10. Les lieux sont accessibles en voiture. (Contrairement à certains hébergement qu’il faudra atteindre en tuk-tuk…Pas besoin d’être un génie du Tetris pour conclure que du matos de kite, ça rentre pas super bien dans un tuk-tuk…)

Météo

La péninsule de Kalpitiya est dans un microclimat qui échappent aux moussons et à la pluie. Pendant les 5 mois d’été, il y aura 4h de pluie en tout. En hiver, c’est moins d’une journée de pluie par mois. Côté température, en hiver on aura en moyenne 26 à 28 degrés le jour et 20 degrés la nuit. En été, c’est plutôt 32 degrés le jour et 28 la nuit. Vent pratiquement garanti à chaque jour. Mai à octobre : 15-30 noeuds et mi-décembre à mi-mars : 15 à 25 noeuds. Tous les détails dans la Fiche kitespots 👇🏻

Les spots de kitesurf et les excursions

Il y a plusieurs spots à découvrir à Kalpitiya: KSL Winter Spot : directement devant le kitecamp accessible facilement à pieds. Flat et choppy pour intermédiaire et +. Big Lagoon : À 5 min de KSL. Pour tous les niveaux avec une section peu profonde pour les débutants. KSL organise 2 transports gratuits par jour et ce tous les jours. Tu n’as qu’à te présenter à l’entrée du camp aux heures indiquées. Ultra simple.

On peut très bien s’amuser avec ces 2 spots, mais si tu veux varier ou te challenger un peu, KSL organise des excursions à d’autres spots, des aventures de kitecamping et même un downwind de 135 km! C’est dans un cadre très flexible que ces excursions sont organisées. Elles sont affichée sur un tableau dans la salle à manger. De bouche à oreilles, une excursion peut s’organiser en quelques heures avec un petit groupe de personne. Tous les détails dans la Fiche kitespots Kalpitiya 👇🏻

KSL est aussi propriétaire du Vayu Resort à Mannar (4h de route au nord). Ils peuvent organiser un transport en van pour que tu passes quelques jours dans ce spot sur une péninsule de sable : à voir absolument! Le trajet coûte environ 80 € (120$CA) mais pourra être partagé avec d’autres voyageurs (à organiser avec KSL). 

S’il ne vente pas, on fait quoi ?

Dame nature n’est pas de ton bord ? T’es encore raqué* de tes 14 sessions des 3 derniers jours et tu as besoin d’un break de kite ? Pas de problème, il y a plusieurs activités à faire sur place ou tout près. KSL organise aussi des visites culturelles en van privée.

  • Yoga (cours, retraite ou accès libre)
  • Massothérapie
  • Gym sur la plage et retraite de mise en forme
  • Stand up paddleboard (SUP), kayak , wakeboard , volley-ball , slackline, pétanque, jeu de fléchettes, jeux de société = gratuit !
  • Cours de SUP et visites guidées en kayak, bateau ou SUP.
  • Location de moto ou scooter
  • Promenade sur la plage et baignade en mer
  • Accès à la piscine du resort voisin
  • Plongée en apnée dans plus grand récif de corail vivant au Sri Lanka, cours de plongée, location de matériel
  • Excursion dauphins/baleines
  • Aller visiter le village de Kalpitiya (15 min en tuk-tuk) ou au Parc National de Wilpattu (à 1h30 de route)
  • Visite d’un jour ou transfert en van privée vers les principaux attraits touristiques du Sri Lanka (Sigiriya, Galle, Dambulla, safari à Minneriya…)

* courbaturé

Transport aéroport – KSL

KSL organise des transports en van entre KSL et l’aéroport, peu importe l’heure. Le kitecamp est situé 140 km de l’aéroport soit 3h de voiture (ouais, ça roule pas trop vite sur les routes du Sri Lanka). Le trajet coûte environ 80 € (120$CA) mais pourra être partagé avec d’autres voyageurs (à organiser avec KSL). 

Oui, c’est faisable en transport en commun pour 3 fois rien, mais laisse tomber sans blague. Il n’y a pas de bus ou train direct. Il faudra combiner bus ou train avec un tuk-tuk. C’est ultra long (min. 6h) et pas confortable. Les autobus n’ont pas de soute à bagages alors tous tes sacs seront placés sur des sièges de passagers. On te chargera alors tous les sièges que tu utilises. Si tu as seulement un bagage, ça va, mais avec tout ton matos de kite, je le conseille vraiment pas.

Entreposage de l’équipement

Sur place, peu importe le type d’hébergement à KSL, il est possible de laisser sans crainte tout ton matériel soit devant ton bungalow/chambre/tente. Le terrain de KSL est clôturé et surveillé par un gardien 24h sur 24h. Aucune crainte à avoir pour ton stock. ✔️

Si tu souhaites partir visiter le reste du pays pour quelques jours ou semaines, KSL t’offre de garder ton matériel de kitesurf en consigne gratuitement dans un petit entrepôt sécuritaire. Tu pourras alors les faire livrer directement à l’aéroport à la date de ton choix ou retourner les chercher et en profiter pour faire une dernière session ou deux avant de reprendre l’avion. ✌

Quoi apporter ?

  • Shortie ou spring wetsuit : Honnêtement, l’eau est très chaude même en hiver, mais il peut-être pratique d’avoir un petit wetsuit pour les journées nuageuses ou pour les débutants qui sont toujours dans l’eau et qui sont très frileux.
  • 2 ou 3 voiles : En guise de référence, mon copain et moi avons utilisé (à Kalpitiya et à Mannar) pour les 2 premières semaines de janvier : Ozone Edge 7m, 9m, 11m et 13m
  • Une bouteille d’eau réutilisable : Il n’y a aucune bouteille en plastique en vente sur le camp. Il y a par contre de l’eau potable à volonté ! #ecofriendly ❤️
  • Gros sac de plage léger : Pour tout apporter à la plage. Aussi, si tu dors dans une tente deluxe (sans salle de bain privée), tu apprécieras avoir un gros sac pour tout apporter à la salle de bain commune. Celles-ci sont propres et même coquettes, mais il manque de crochets, de tablettes, surface de comptoir pour tout mettre tes affaires et vêtements. Je te recommande ce sac léger qui prend peu de place dans tes bagages et cette tige magique pour te bricoler un crochet partout où tu vas (eh oui, ça marche, j’te jure !).
  • Une corde à linge de voyage : Bien que tous les types d’hébergement ont des séchoirs pour faire sécher tes affaires, une autre petite corde à linge compacte avec épingles ne sera pas de trop.

De plus, voici une liste complète pour un voyage de kitesurf 👇🏻.

Notes

Depuis Montréal, je recommande de prévoir un voyage d’au moins 2 semaines. Le décalage horaire est quand même important (prévoir un 48h assez difficile à l’arrivée et une demi-journée pour plier bagage et faire la route jusqu’à l’aéroport). Ensuite, garde-toi au moins 7 jours de kitesurf et activités sur place.

Je recommande aussi fortement de prendre quelques jours pour aller visiter une ou plusieurs villes, comme Polonnaruwa, Sigiriya ou Nuwara Eliya. Il y a tellement à voir au Sri Lanka : temples, montagnes, marche en nature, plantation de thé…

Autres articles sur le Sri Lanka à venir…

Winter Spot - Devant KSL
Winter Spot – Devant KSL

Crédits photos : Marie-Hélène Brault


Convaincue que le voyage est d'abord et avant tout un état d'esprit, elle observe, goûte, photographie, écoute et explore en permanence dans le "beat" d'une voyageuse. Que ce soit dans sa ville natale, Montréal, ou partout ailleurs au monde, elle recherche les beautés d'ici et d'ailleurs.

DANS LE MÊME GENRE

INSTAGRAM
Encore plus de photos !